Sandrine Gex, la crème des crèmes

La boutique des produits de Sandrine à Fully ressemble à la dînette colorée d’un enfant bien ordré : le visiteur pénètre un petit monde confiné telle une bulle onirique, un rêve mis en boîte, avec sa petite « cuisine » d’un côté et ses créations de l’autre, flacons aux couleurs et écrits qui invitent à la découverte sensorielle.  Cet univers qui rappelle le monde de l’enfance a d’ailleurs pris le nom des deux filles de Sandrine « S & C », afin de réunir dans sa passion l’amour maternel et la création artistique. 

Comblée, Sandrine l’est tous les jours, dans son atelier enchanteur, dont les produits qui en sortent poursuivent leur chemin savoureux sur la peau de ses clients, femmes, hommes et enfants, puisqu’elle leur réserve à chacun une gamme de son cru. Crèmes de jour, comme de nuit, masque ou huiles parfumées, savons, l’ensemble crée une belle harmonie sur les étagères de la jeune femme qui pousse sa fibre créatrice dans la réalisation de produits aux senteurs diverses, parfums d’herbes du Grand-Saint-Bernard ou de raisins par exemple pour les savons, exotiques même parfois pour ses crèmes et huiles : « Je rajoute du parfum de mangue par exemple dans l’elixir, une huile qui fait un tabac. C’est mon petit succès… »

Un protocole strict

Si beaucoup s’improvisent fabricants de cosmétiques naturelles, il faut pourtant une bonne dose de savoir-faire que Sandrine a acquis au fil de ses formations : « J’ai fait le certificat en cosmétologie naturelle en 2016, puis j’ai continué à me former sur les lois DIP, la cosmétologie complexe et la savonnerie artisanale. Il s’agit de suivre des règles et un protocole strict. On ne peut pas mettre ce qu’on veut dans une crème, ni même écrire n’importe quoi sur le pot, tube ou flacon. Une loi plus stricte va d’ailleurs entrer en vigueur l’année prochaine afin de se calquer sur les lois européennes, ce qui me réjouit. » Organisée, ordonnée, très proche de la marche à suivre, Sandrine organise d’ailleurs régulièrement des ateliers pour adultes et aimerait bien élargir aux enfants : « Pourquoi pas leur apprendre à fabriquer une crème ? Pour l’instant, je n’ai pas vraiment le temps, car j’ai beaucoup de commandes. »

Un bouquin comme signe du destin

Après avoir bourlingué de Montreux à Martigny, en passant par Bovernier, Sandrine rencontre son mari, un Fulliérain, avec lequel elle aura deux filles, Stella ( 10 ans) et Charlotte ( 7 ans) : « Ce sont elles, mon entreprise : S & C Cosmétiques naturelles. » Si Sandrine n’a pas tout de suite monté sa petite boîte et s’est tout d’abord essayé à d’autres métiers, elle sait en revanche d’où lui vient cette passion : « Une dame était venue nous montrer la fabrication d’une crème au citron alors que j’avais 14 ans. J’ai de suite aimé cette odeur, cette texture, ce monde me fascinait. Je m’inspirais d’un bouquin qui disait « Tout faire par la nature ». Par la suite, elle fabriquera des crèmes pour son entourage, lorsqu’elle en avait le temps. Jusqu’au jour où… Il y a trois ans, Sandrine retombe sur ce même bouquin dans un marché à Champex… le déclic. Ou plutôt un signe du destin qu’elle saura saisir. Depuis janvier 2017, Sandrine enchante en effet ses clients avec ses crèmes, savons et huiles aux senteurs qui invitent au voyage des sens.

Romy Moret 

Retrouvez tous les produits “S&C” sur www.cremesnaturelles.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *