Prisca, peintre lumineuse

La peintre Prisca propose une boutique de Noël pas comme les autres avec trois autres artistes : dans son atelier à Martigny, l’art se déclinera à petit prix pendant deux jours, les 29 et 30 novembre, histoire de partager un moment autour des créations de chacun, de se rencontrer et de trouver ses cadeaux de Noël. Elle propose de son côté des aquarelles et des soies lumineuses.

Durant un weekend, quatre artistes ( la peintre Prisca Emonet, la bijoutière Patricia, la céramiste Karine Clerc, le créateur sur bois Vincent Denaud ) se réunissent pour offrir les 29 et 30 novembre prochains une boutique unique en son genre : celle des Artistes ! «  C’est l’occasion de découvrir les œuvres d’artistes du coin, d’acheter local, original, en fait d’acheter de l’art ! » La peintre Prisca se réjouit de monter pour la 8e année sa boutique de Noël, concept dont elle s’est inspirée de sa belle-fille installée aux États-Unis : «  Elle le fait régulièrement dans son atelier :  elle invite d’autres artistes avec lesquels elle propose des œuvres très bon marché. De tous les domaines, mais cela reste une démarche artistique, non pas de l’artisanat. »  Une manière de provoquer les rencontres et discussions entre les acheteurs et les artistes, mais aussi d’écouler les créations : « ça m’évite de devoir entasser mes œuvres. Le fait de ne rien avoir de côté stimule aussi la création. »

 « Il y a beaucoup de soleil et les gens sont plutôt méridionaux, je retrouve à Martigny un peu la même ambiance que dans le Midi. »

Prisca, peintre installée depuis plus de 40 ans à Martigny

Origines multiples

Née en Hollande, puis ayant habité depuis l’âge de six ans à Menton, enfin installée à Martigny depuis 1974, Patricia est de suite inspirée et influencée par sa grand-maman maternelle autrichienne dont elle a pris le prénom « Prisca » :  la peintre découvre en effet le monde fascinant de l’aquarelle dès son plus jeune âge  : « C’était une femme extraordinaire ! Elle m’a initiée : j’ai appris avec elle. C’est en son souvenir que j’ai pris son prénom. » Depuis 10 ans maintenant, Prisca s’adonne aussi à la peinture sur céramique : «  Je fais cuire et mettre l’email sur mes créations par un potier. J’aime façonner la pièce, cette sensation au tour, la terre est comme vivante. Mais j’aime surtout la peindre avec des oxydes. » Passionnée par de multiples domaines, Prisca se concentre toutefois sur ses deux techniques préférées, l’aquarelle et le travail sur soie. « J’ai commencé à faire de l’aquarelle sur toile, c’est plus pratique, car je n’ai pas besoin de protéger par des vitres. »

Des soies lumineuses

L’artiste qui a exposé deux fois au Palais de l’Europe à Menton, grande galerie de la ville dans laquelle elle a habité, en Amérique aussi avec sa belle-fille sculptrice, a mis au point au fil des ans une technique fort originale et personnelle dont une vidéo est disponible sur son site internet : « Ce n’est pas de la peinture sur soie, ce n’est pas du batique. Il n’y a pas de contours qui sont remplis ensuite. Je peins avec de la cire fondue, qui est comme de l’eau et qui se fige très vite : elle crée ce qui est démarqué, ce qui est net, sur de la soie blanche. Je pars sans croquis, ça passe ou ça casse. Le geste se doit d’être très spontané. Ensuite je mets de la couleur. Certaines couleurs peuvent être très lumineuses sur la soie : il n’y a même pas besoin d’éclairage. » Ces toiles qui peuvent prendre des dimensions imposantes aussi, sont ensuite tendues sur des panneaux : « La partie la plus pénible est d’ôter la cire dans des bains de benzine. » Avec l’expérience, Prisca sait « ce que cela va donner » : « Je fais de longs essais de couleurs lorsque J’ai des commandes pour des grandes pièces, car je ne peux pas prendre le risque de tout refaire. J’ai acquis une capacité toutefois à bien intégrer les couleurs dans mon esprit : « Je les connais bien maintenant, je peux les reproduire exactement comme je les ai vues. »

Carte postale best seller de l’UNICEF.

Romy Moret

Toutes les infos sur prisca.ch

Comments (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *