Ariane Pont, factrice adorée depuis dix ans !

Toc toc toc, c’est la factrice ! Parfois ils l’ont entendu arriver déjà quelques instants plus tôt, au volant de sa fourgonnette jaune qu’elle gare promptement dans les ruelles ou près des habitations qu’elle connaît par cœur. Un sourire s’esquisse déjà derrière la porte, à l’idée de recevoir celui radieux d’Ariane Pont, en plus du courrier qu’elle distribue. En dix ans de métier, grâce à sa bonne humeur, son dynamisme et son professionnalisme, la Comberaine s’est concoctée une jolie petite carte de visite de factrice adorée des gens qui sont sur sa tournée. 

Parfois il suffit d’entendre le bruissement du scooter électrique à trois roues ou de la fourgonnette d’Ariane Pont pour que s’instigue une étincelle de bonne humeur dans la journée des gens qui ont le bonheur de recevoir leur courrier des mains de la factrice ultra sympathique. Car les lettres et le nombre impressionnant de colis (coronavirus oblige) sont toujours accompagnés d’un large sourire, très souvent d’un rire communicatif, « petites friandises gratuites » fort attendues et toujours appréciées des personnes qui sont sur le tournée d’Ariane. « Sa venue rend heureux, elle a toujours le sourire », assure une habitante des Rappes, qui connaît sa personnalité au travail, tout comme dans le privé : « C’est une personne lumineuse, qui transmet la joie de vivre. » En tournée à Martigny Bourg, Ravoire ou Martigny-Croix, depuis dix ans dans la grande famille de la Poste, Ariane a en effet trouvé sa vocation : « J’aime vraiment mon job, je m’y sens tellement bien que je ne changerais pour rien au monde. »

Son surnom : « La pile »

D’abord assistante en pharmacie, Ariane n’a pas d’emblée embrassé la profession de factrice : « Ce sont les circonstances de la vie qui m’ont fait mettre un pied à la Poste : ça m’a plu. J’ai pu y trouver un job que je vis à fond chaque jour. » Car à l’amabilité d’Ariane s’ajoute un dynamisme hors pair : volontaire et débordante d’énergie, elle ne tient pas en place. Une aubaine pour quelqu’un qui part en tournée tous les jours et qui a fort à faire dès 6h le matin : « J’aime le mouvement. Je ne peux pas rester sans rien faire. On me surnomme d’ailleurs la pile !» rigole-t-elle. Un allant quotidien qui se traduit également dans ses activités extra professionnelles : maman de trois grands enfants, ancienne championne de ski de fond, elle est restée une sportive accomplie pratiquant assidûment la course à pied, le vélo et le ski. « J’essaie de me maintenir, faut pas trop se laisser aller », rigole Ariane qui sait rire des autres, mais aussi d’elle-même : « A quoi bon tirer la gueule ? autant être bonnard avec les gens. » Ariane cultive en effet fort bien l’amitié au quotidien : « Les amis et la famille sont les moteurs qui m’aident à vivre. »  

Des moments de partage 

 La journée d’Ariane démarre invariablement à l’aube au centre de tri à Martigny, où le courrier est soigneusement trié et dispatché par quartier : « Ces jours-ci, nous avons énormément de colis à distribuer. C’est impressionnant », commente Ariane qui une fois sa fourgonnette chargée en ce mercredi 8 avril, roule en direction du Borgeaud, village dans lequel elle entame sa tournée dans des conditions un peu particulières, le covid ayant bouleversé les bonnes habitudes: «  Ordinairement, je m’arrête papoter et boire le café un moment ici », hausse-t-elle les épaules, résignée, comme pour dire « ma foi c’est comme ça »… Mais conjurant le mauvais sort, le soleil radieux de ce beau mois printanier n’empêchera toutefois pas Ariane de partager quelques instants agréables, après avoir atteint le village des Rappes : « Nous avons gardé la tradition du café avec cette famille, mais dans le gazon et à distance ! » Plus tard, c’est un sirop avec Cristel, les questions d’Emmanuelle au sujet des colis et la venue en aide à deux cyclistes qui égaieront la journée de cette factrice qui préserve son rire sonore et communicatif en guise de lien social fort efficace : « On ne sait jamais ce que la journée nous réserve comme lot d’imprévus ou de rencontres mais ce qui est certain est que le sourire désamorce toute situation tendue et embellit l’instant présent.» 

Romy Moret

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *