C’est la tournée de Paulette!

C’était bien non pas chez Laurette, mais chez Paulette… la chanson de Michel Delpech dont les consonances du titre rappelle l’une des patronnes préférées des Bordillons s’applique parfaitement à cette dernière si l’on y ajoute dynamisme et vivacité : en effet la jolie blonde explosive du Café de la Place à Martigny Bourg a su se faire une place de choix dans le cœur des habitants de ce quartier pas comme les autres. Avec sa disponibilité, sa franchise et sa vivacité, elle a de suite plu à ce « petite village gaulois», s’adaptant parfaitement à la géométrie psychologique de ses habitants au caractère carré dans les grandes lignes et rond sur les bords, lorsque l’apéro se polymorphise… Imposant son style frais et pétillant, à l’image du large choix de bières qu’elle propose et qu’elle apprécie tout particulièrement, -même s’il ne pique pas la première place au fendant-, « Paulette » n’est quasiment plus à présenter, malgré la part de mystère qu’elle entretient autour de son vrai nom.

Situé sur la place du Bourg comme son nom l’indique, Le Café de la Place transmuté gracieusement en « Chez Paulette » fait partie plus que jamais du paysage bordillon en tant qu’étape désaltérante à ne point sauter. Accueillant depuis bientôt six ans autant les traditionnels « apéritiveurs » que les familles lors des différentes manifestations, l’enseigne plaît à tout type de client : « J’aime particulièrement bien entretenir ce côté familial que l’on retrouve lors des festivités : les enfants se sentent comme chez eux : ils entrent seuls et commandent un sirop, alors que les parents sont sur la place. Ici, ils sont en sécurité et les parents apprécient. » Un havre sympathique où les amateurs de bonnes bières tout comme les inconditionnels amoureux du fendant y trouvent leur compte : « Ce qui me plaît, c’est la proximité avec les gens. Ici tout le monde se connaît. »

Les clients vous diront que c’est un « personnage », « une femme de tête », « quelqu’un qui sait gérer ses affaires » ! La concernée ne dément pas, mais complète : « On me dit conviviale, égocentrique et exubérante parfois… Je pense pour ma part être autoritaire, mais sympa. Et un peu folle ! » rigole-t-elle. Adorant chanter, elle agrémente assez souvent le service à sa sauce fredonnante. « Je peux me mettre à taper du Goldman en plein après-midi. » Chaleureuse, elle connaît ses clients par cœur : « J’aime les gens. » Et son team : « je travaille avec une équipe en or qui me soutient et me supporte. C’est important d’être bien entourée. » Et les jeudis Jazzy : « C’est vraiment un concept du tonnerre. »

« Certains clients font des turbo sieste ! J’hésite à instaurer la taxe de séjour ». On retiendra toutefois une anecdote, car beaucoup ne « sont pas à écrire »… « Il y a quelques années, c’était la mode des rallyes qui menaient les équipes en voiture à travers les différents villages de la région, le but étant de résoudre une série d’énigmes. Un dimanche, je vois rappliquer plusieurs gaillards à la suite au café pour savoir quel était mon vrai nom. L’une des questions auxquelles avaient pensé les organisateurs était de trouver quel était le vrai nom de la patronne du Café de la Place. Les rires… »

Romy Moret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *