C’est la tournée de Patricia Béguelin!

Ancienne gérante d’un bar bordillon, Patricia Beguelin a “grimpé” de quelques mètres pour rejoindre Martigny-Croix. En reprenant le Café de la Place, elle a fait connaissance avec les Comberains : « ces gens patients, drôles et taquins » dans une ambiance villageoise qu’elle adore. Très bien accueillie , la sympathique Jurassienne s’est tout de suite acclimatée à son nouvel univers, où les jeunes côtoient les plus anciens créant un chouette mélange des générations.

Avec sa magnifique terrasse fraîchement aménagée et l’énergie de la nouvelle patronne, le Café de la Place respire la nouveauté : on apprécie de prendre l’apéro à l’extérieur, dans cet espace contigu à la route , permettant de saluer les passants et de lever son verre aux clients du bistrot d’en face, vouant dire attends j’arrive : car dans le microcosme comberain, les échanges sont réguliers : on passe d’un bistrot à l’autre en toute amitié, en n’omettant pas la petite visite gourmande à l’épicerie d’à côté.  Préservant cette ambiance villageoise bon enfant, Patricia a augmenté les raisons de venir faire un saut «  à La Place » : « Ma sommelière m’a proposé d’installer un flipper : c’est trop chouette de voir les familles, les plus âgés, les jeunes tous ensemble se défouler et passer un bon moment. » Au fond du bistrot, posés sur le rebord de la fenêtre , les poissons de l’aquarium installé par des jeunes du coin ont pignon sur rue et sur le flipper : « lls peuvent ainsi arbitrer les parties…”,  sourit Patricia, qui ne se lasse pas d’écouter les « anecdotes » qu’on lui sert en retour, particulièrement à la table ronde : « Elle est la chasse gardée de certains habitués qui me font trop rire avec leurs histoires, ils sont tous tellement mignons. »

“C’est un bistrot de village ! on y vient pour rencontrer les gens du coin et papoter. » Une ambiance que Patricia a du plaisir à faire perdurer : « J’aime ce côté intergénérationnel ; les plus âgés rencontrent les plus jeunes qui sont vraiment très sympas et jouent le jeu : ils m’ont même installé un aquarium dont il s’occupent  ! » De son côté, Patricia a opté pour le flipper et un mini coin jeux pour les enfants : «  Je veux que tout le monde se sente bien. » Très prisé à l’heure de l’apéro, le Café de la Place propose un joli choix de spécialités en plus du fendant et du gamay, un apéro spritz – le coup de cœur de la patronne-, un joli choix de bières et des jus de fruits savoureux… sans oublier la traditionnelle période de la brisolée que tout fan de châtaignes attend avec impatience.

« Je suis très speed ! » Patricia n’arrête pas une minute : elle met un point d’orgue à ce que ses clients soient servis rapidement : « Selon moi, on ne doit pas trop attendre au bistrot, même si l’on vient pour passer un bon moment et rigoler. » Appréciant le côté « bonnard » des Comberains, elle adorer le contact en général, la compagnie des gens : « Sinon je ne ferais pas ce métier. » 

Les anecdotes liquides de Patricia : Il est clair comme de l’eau de roche que la fontaine qui faisait l’angle en bordure de route devant le café devait être remise en place après les travaux : « Les messieurs de la classe 32 qui viennent un vendredi sur deux à l’apéro ne comprennent pas qu’on puisse enlever la fontaine où les chevaux s’abreuvaient lorsque les diligences passaient…  ils doivent la remettre, pour qu’elles soient en place lorsqu’ils descendent la route », ont-ils affirmé à Patricia qui, de son côté n’a pas souvenir d’avoir vu passer de diligences : « Ils me font trop rire ! Il sont vraiment extras. » Cela ne coulait en revanche pas de source que le jus de pomme était une boisson très prisée au Café de la Place : « Un carton ne me fait même pas une semaine : je suis très surprise ! » Les Comberains à l’eau de fontaine et au jus de pomme de la région…

Romy Moret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *