Ciro: un nouveau salon pour le coiffeur italien!

Il manie les ciseaux comme la sympathie : avec adresse et le sourire omniprésent, mais surtout avec cet accent qui fait fondre de bonheur tout amoureux du charme latin. Venu en Valais dans les années 80, Ciro Inserra, le fameux coiffeur italien inscrit dans les “archives de Martigny » déménage à quelques encablures des lieux qu’il a occupé pendant plus de 33 ans. Dans son nouveau salon, le spécialiste de la coiffure homme ambitionne d’accorder plus de place aux femmes, dans le but de toujours mieux vous coiffer “signore, signori » !

Il règne un air de vacances lorsque vous poussez la porte du petit salon de coiffure qui en a vu naître des coupes taillées sur mesure : Ciro Coiffure a fait passer entre ses ciseaux experts les cheveux de nombre de ces messieurs d’Octodure conquis par le talent et l’amabilité de ce talentueux Italien du Sud devenu Valaisan au fil du temps… mais ce sont aussi les « ciao » chaleureux, les blagues vivifiantes et les sourires quotidiens offerts généreusement à chacun d’entre eux qui ont définitivement séduits la clientèle du petit salon devenu une véritable institution de la coiffure. On entre au salon comme on part en vacances: avec la douce sensation que le moment sera agréable.

Ciro offre en ses murs un condensé de petite Italie qui fleurit parmi les parfums de shampoings, une atmosphère de Botte qui donne un coup coloré au moral, une ambiance du sud qui vitamine notre bonne humeur. Un passage chez lui, c’est l’assurance d’une belle coupe qui exalte l’élégance italienne et fait la promesse d’un instant de partage chaleureux. Soigner l’esthétique capillaire tout comme le lien social, c’est la mission que se propose de poursuivre Ciro deux rues plus bas dans la ville qui l’a accueilli dans les années 80… 

33 ans de coiffure

« Je n’avais pas décidé d’être coiffeur », raconte le Napoletano qui a appris la coiffure « par suggestion familiale » : « Mes parents m’ont encouragé dans cette voie. C’était comme ça, il fallait avoir un métier tout de suite. » Le jeune Ciro se retrouve donc rapidement dans le salon de son oncle, un « coiffeur réputé », afin d’y apprendre les bases de la profession. «J’allais travailler après l’école… à l’âge de 16 ans j’avais déjà bien appris. » Arrivé en Suisse dans les années 80, il effectue des stages de coiffure, puis obtient son premier contrat de travail à Martigny :  «  Je suis tombé amoureux de la région. » En août 1987, il ouvre son propre salon de coiffure, début d’une longue aventure : « Pendant 33 ans, j’ai gardé le goût intact pour ce métier passionnant. Et puis, j’aime beaucoup les Valaisans, j’ai un bon feeling avec eux : en plus, ils adorent parler italien ! » C’est ainsi que la langue chantante de la Péninsule enchantera le nouveau salon qu’ouvre Ciro et son équipe à la Rue du Grand Verger début décembre : « Nous nous réjouissons de  travailler dans un local plus spacieux, neuf et mieux adapté à la coiffure, aussi pour les dames, que nous allons développer. »

Romy Moret

Retrouvez Ciro Coiffure début décembre à la rue du Grand Verger 16 à Martigny.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *