Le BNI, réseautage physique efficace!

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt : tous les mardis matins dès 6h30, les membres du BNI (Business Network International) de la région de Martigny se réunissent au Martigny Boutique Hôtel pour faire des affaires. Basé sur le modèle américain, rapide, direct et efficace, ce formidable outil de développement marketing proposé par le BNI a séduit de nombreux entrepreneurs régionaux, tels que Nicolas Baumann, désireux de booster leur chiffre d’affaire. 

8h30, Martigny Boutique Hôtel : la quarantaine d’entrepreneurs présents mardi dernier à l’occasion d’une séance spécialement ouverte à la presse et aux visiteurs concluent un début de journée qui augure de belles promesses : si les poignées de main ne sont pas forcément de mise en ces temps de crise, les sourires et échanges de cartes de visite laissent imaginer une suite heureuse aux événements. « Le but du BNI est d’aider ses membres à construire un réseau performant via des réunions hebdomadaires et un savoir-faire spécifique avec pour objectif final de soutenir la croissance de leurs entreprises», explique Nicolas Baumann, président du Chapter de Martigny, qui souligne l’importance des bonnes connexions : « En plus de connaître une croissance supérieure à la moyenne de leurs activités, les membres construisent des relations à long terme grâce auxquelles ils peuvent se développer sur le plan personnel et professionnel. »

Basé sur l’entraide 

Depuis 6h30 en effet, tout d’abord autour d’un café-petit déjeuner, puis en séance, les 34 membres du Chapter de Martigny (un par spécialité d’affaires) ont chacun à leur tour pris la parole 30 secondes chrono afin de présenter leur entreprise, avec à la clé souvent une demande précise. Suivant un protocole strict, le deuxième tour de table leur permet, à nouveau chacun à leur tour, d’effectuer des remerciements, de communiquer les affaires personnelles réalisées grâce aux autres ou de proposer des recommandations aux demandes spécifiques à peine faites. « J’aimerais rencontrer telle personne », « je désire me mettre en contact avec un paysagiste dans cette région », « Je cherche un terrain dans ce village »… les demandes sont multiples et éclectiques, lancées sans ambages à l’assemblée : « C’est direct: nous allons droit au but avec bienveillance. Qui donne reçoit : le réseau est basé sur l’entraide, le bon-vouloir. » Accueillant un entrepreneur par spécialité d’affaires, afin d’éviter la concurrence, le BNI permet ainsi à ses membres de développer librement leur succès économique.  

Romy Moret

Plus d’infos sur www.bni.swiss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *