Olivier Tornay, une âme de bricoleur!

Il est partout Olivier, car il va vite ! Peu importe la grande surface qui accueille son entreprise Brico-Bois à la sortie de Martigny direction Charrat et la polyvalence des différents secteurs qui la compose, il sait parfaitement jongler d’un endroit à l’autre, d’un travail et d’un client à un autre, les chiffres et les choses bien en place dans sa tête. S’il tourbillonne, il ne brasse pas. Menuisier de profession, il est capable de réaliser tout ce que vous voulez avec du bois: les énigmes à résoudre sont autant de challenges qui ne lui font pas peur ! Au contraire, il aime la phase de recherche et de réalisation du mandat tout autant que le produit final. Son âme de bricoleur qui a donné son nom à l’entreprise a persisté après 32 ans de boîte: il adore combiner, inventer, bidouiller.

Après un apprentissage de menuisier chez Rebord et Duay, le jeune Olivier déjà bouillonnant s’attaque à un défi de taille en reprenant l’entreprise d’emballage où il allait acheter des « combines » le samedi  : « J’étais déjà très bricoleur: je travaillais beaucoup pour les copains à gauche à droite, je dépannais, j’allais vite faire un truc pour eux le samedi matin, je démontais des chalets à Verbier, je récupérais déjà du bois que je stockais à Sembrancher. » Dans ce tourbillon d’énergie, Olivier se retrouve devant un challenge de taille lorsqu’on lui propose de reprendre en gérance cette entreprise où il est simple client. Qu’à cela ne tienne, il saute sur l’occasion : « Je suis parti en gérance, puis je me suis lancé à mon compte: j’ai eu la chance de pouvoir d’abord louer les locaux, puis de les racheter : 8000m2. C’est pas rien à 25 ans, mais il fallait prendre le train quand il passe ! Est-ce que tu oses ou tu oses pas? je me suis dit allez Olivier, fonce ! »

Hyperactif : le patron ne gaspille pas une minute , car « il y a toujours quelque chose à faIre ! » À inventer, à bidouiller, à combiner, à bricoler: ce n’est pas pour rien que Olivier se lève très tôt et qu’il est difficile de le suivre … au boulot, en sport et à l’écoute : tout va très très très vite ! » Inventeur: « Je suis ouvert à toute proposition : je fais tout. Les demandes spéciales me motivent. Quand bien même je ne parviens pas tout seul à honorer une demande, je m’adresse à mon réseau de connaissances professionnelles pour trouver la solution. J’adore les challenges ! » Enthousiaste : « Vendre un cure-dent, un tonneau, une porte, un couvert, un cabanon ou une cuisine, c’est pareil ! J’ai le monstre plaisir ! J’aime que le client soit content, lui trouver des solutions et ça se ressent ! »

L’entreprise s’adresse à tout le monde : « Le client qui vient chez moi pour une affaire à 1 francs ou 100’000, c’est le même. » Employant six collaborateurs, Olivier possède un bon réseau professionnel sur lequel s’appuyer afin de pouvoir répondre aux exigences de tout type de clients: « Mes travaux sont larges, mais j’essaie de garder le fil conducteur : le bois. » Tout est envisageable chez Brico-Bois: Olivier Tornay se plie en quatre ( parfois plus) pour dénicher la pièce de rêve de ses clients, la fabriquer ou la transformer: dans son atelier, les différentes zones d’exposition et le « showroom », le client peut mesurer toute l’ampleur des possibilités proposées par Olivier : « L’avantage est que l’on peut tout acheter sur place, repartir avec tout le matériel nécessaire. » Polyvalent, Olivier Tornay fabrique sur mesure meubles, cuisines, cabanons ou tout autre réalisation en bois et revend objets de son invention tels que porte-casques ou meubles ludiques pour les animaux tout comme ceux qu’il déniche, parfois des trouvailles improbables tels que fontaines ou mini-golf démonté, Olivier sait tout fabriquer. 

Romy Moret

Plus d’infos sur www.bricobois.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *