Un festival de rencontres entre passionnés de montagne

 Sur la base du succès de l’an passé, la 2ème édition du Vollèges Film Festival se tiendra les 15 et 16 novembre avec deux soirées menées par Jean-Philippe Rapp  : l’une consacrée au freeride et l’autre à la montagne en général. L’occasion de rencontrer des stars du freeride et ceux qui les mettent en scène.  Le concept auquel tient le coordinateur Eric Rosset demeure le même, à savoir la rencontre avant tout.

Protect Our Winters Suisse porte la voix de la communauté outdoor en faveur de la
protection du climat. Ensemble, athlètes, activistes et entreprises engagées
œuvrent pour une transformation de la société, de l’économie et de la politique. Ici, un transport de nourriture.

 « Un festival de films et de rencontres entre passionnés de montagnes », ainsi résume Eric Rosset l’événement proposé les 16 et 17 novembre prochains à Vollèges : « Cela définit bien ce que l’on fait et propose. L’accent est mis sur la rencontre avec ces professionnels :  boire une bière avec eux, discuter, leur demander ce qu’ils font, leurs projets, leurs objectifs. Nous gardons à l’esprit l’objectif de faire vivre à notre public une vraie expérience de rencontres avec nos divers invités, aussi bien durant les interviews que dans l’espace bar/restauration. » Né de la volonté du conseil communal de Vollèges de créer un événement culturel sur son territoire, afin d’offrir à la population locale, mais aussi à un public plus large, une manifestation conviviale supplémentaire, Vollèges Film Festival a également bénéficié de l’impulsion donnée par le conseiller communal et coordinateur de l’événement Eric Rosset : « J’ai plusieurs copains finlandais, anglais, sudéois à Vollèges qui sont actifs dans le milieu du freeride en tant que caméramen, techniciens, photographe, directeur de maison de ski… en réunissant les idées de chacun, nous avons trouvé intéressant de proposer un festival de film. »

Pierre Hourticq et Victor de le Rue, Chamonix.

La présence des acteurs et réalisateurs 

La présence des riders, tout comme celle des réalisateurs, réjouit le jeune public qui s’en était donné à cœur joie lors de la première édition l’an dernier.

Encouragé par la conviction que, vivant dans un berceau de montagnes, les films représentent l’offre culturelle qui marche bien actuellement, le comité est parti sur un festival de films:  » Cela correspond du moins à l’intérêt des gens. » Eric Rosset a trouvé une motivation supplémentaire dans sa rencontre avec Jean-Philippe Rapp : « Je savais que le FIFAD avait dans l’idée de monter une caravane pour faire vivre des films toute l’année. Je l’ai donc contacté et nous avons collaboré sur les deux éditions dans la recherche de films. » Pas forcément baigné dans le milieu du film, Éric se dit surtout axé « rencontres » :  « L’argument principal et ce qui nous différencie des autres festivals comme Champéry ou Vercorin est le fait que nous ne montrons pas de film sans la présence soit de l’acteur, soit du réalisateur pour le présenter, mais surtout pour en discuter avec le public. » A noter que tout ce beau monde vient gratuitement : « Nous ne payons personne. Toute le monde joue vraiment le jeu de la rencontre. Y compris nous-mêmes qui proposons un festival gratuit. »

Romy Moret 

L’Association « Rencontres Alpines Vollèges » avec l’appui logistique de la Jeunesse de Vollèges proposent deux soirées :

« Vendredi, une touche locale sera amenée par le fameux guide Fred Roux qui nous commentera quelques courts-métrages sur l’expédition K2 Calling de Mike Horn à laquelle il a participé. De même, Géraldine Fasnacht nous présentera quelques-unes de ses récentes expériences. Christophe Margot nous dressera un portrait de Dider Berthod, un champion d’escalade de bloc reconverti à la prêtrise. Enfin, notre nouveau sponsor, Patagonia, nous présentera leur dernier film, Rotpunkt, avec Alex Megos sur l’art de l’escalade en solitaire. Samedi sera dédié au freeride avec la présence de Sam Anthamatten, Xavier Delerue, Léo Slemett, Jérémie Heiz, Sam Favret, Pierre Hourticq, Yann Rausis … Une séance d’autographe réjouira les plus jeunes. Nous donnerons aussi la scène à Théo Bender, jeune réalisateur local qui met en scène son frère Martin, athlète du Freeride World Tour junior. FACTION nous présentera son dernier film « The Collective » qui sera sans doute la pièce principale de la soirée. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *