Le gardien Vincent Muster: l’exotisme du Gîte du Plan du Jeu

A quelques encablures du parking du Grand Saint Bernard, la cabane du Plan du Jeu accueille les petits marcheurs tout comme les randonneurs qui font étape. Elle propose dans un cadre enchanteur une cuisine surprenante et savoureuse grâce au gardien Vincent Muster.

Elle porte bien son nom, cette cabane perchée sur un replat en contrefort d’une vallée qui se poursuit jusqu’au col du Grand-Saint-Bernard. Dans ce petit coin de nature où chantent l’eau de source mais aussi celle d’un jacuzzi chauffé au feu de bois, elle déploie ses charmes, joueuse et accessible : si l’on plonge son regard à quelques encablures un peu plus bas après avoir parcouru « 30 minutes pour les 70 ans et plus et 15 minutes pour les 70 ans et moins »,  (estimation vérifiée de Samuel Pellaud, directeur du gîte parmi ses multiples autres casquettes), l’on aperçoit le parking de l’ancien Super Saint-Bernard où le visiteur aura probablement garé son véhicule. Dans ses lieux accueillants, sertis de nature alpine surplombant la vallée d’Entremont, le gîte invite agréablement aux plaisirs de sa cuisine qui met en valeur les produits du terroir de manière originale par le cuistot non moins truculent, Vincent. 

Des plats originaux avec les produits du terroir

Les 15 minutes de montée en peau de phoque avalées, notre estomac se réjouit à la vision de la carte fort suggestive que nous présente Vincent. Premier constat : « Wouahhh ça donne envie ! » Toutefois les explications sont de mises à la lecture du plat du jour « le Buddha Bowl » : « Ce sont des pâtes fraîches avec de la poitrine confite aux épices orientales. » Intrigués, du coup adjugé. Nous faisons pleinement confiance au boucher charcutier devenu cuisiner au fil de ses incessants périples de jeunesse : « J’ai vécu 19 ans en Israël, à Tel Aviv, ce qui a influencé ma cuisine rehaussée d’une touche de « Proche-Orient ». J’y ai également tenu des restaurants. » Auparavant, Vincent a fait un crochet en Australie où il a travaillé avec les Aborigènes, découvrant leur manière de préparer la viande de kangourou et d’émeu avec leurs herbes et, plus tôt encore, en Amérique du Sud engrangeant durant ce « petit périple de 25 ans » un savoir-faire culinaire épatant. Une touche légèrement exotique qui peut s’exprimer toutefois sur des produits du terroir : « Je sélectionne mes produits ici dans la région, la viande provient de la boucherie du Saint Bernard et le fromage est celui de Liddes, par exemple. » Et pour ceux qui sont accrochés à leurs recettes classiques, Vincent permet de ne pas leur faire faux bond en proposant notamment la fondue et les traditionnelles planchettes pain, fromage, saucisse, lard et viande séchée.

Gîte du Plan du Jeu : ouvert toute l’année ( brève fermeture fin avril à mi-juin à la fonte des neiges)

Pour prendre contact et réserver : leplandujeu.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.