La CMVEO en pleine santé !


Tous les signaux sont au vert pour la Caisse Maladie de la Vallée d’Entremont. Suite au départ à la retraite de Pierre-André Rausis, la société s’est réorganisée, proposant toujours un service de qualité et de proximité, grâce aux compétences de six collaboratrices de la région entourée par Maurice Thétaz, président du conseil d’administration et Serge Gabioud, administrateur délégué : Chrystelle Moulin, Laetitia Darbellay, Véronique Maillard, Jasmine Vernay Tornay, Karine Reuse et Sophie Darbellay. Elles ont répondu aux questions de Synchro.

  1. Décris ta fonction au sein de la CMVEO
  2. Que représente pour toi le fait de travailler pour cette caisse?
  3. Quels sont les points forts de la CMVEO selon toi?
  4. Que souhaites-tu à la caisse pour les années à venir ?

Chrystelle Moulin :

  1. Je travaille pour la partie des contrats ce qui veut dire tout ce qui est modification de contrat, nouveau contrat… et je gère également les nouveaux canaux (réseaux sociaux)
  2. Ayant grandi à Orsières, je suis fière de travailler dans la « petite » caisse de mon village. J’y ai même fait mon premier stage d’été, par conséquent y revenir quelques années plus tard était une joie pour moi. C’est aussi un challenge car nous sommes une des dernières petites caisses indépendantes.
    3.Le service de proximité est vraiment un atout que n’ont pas les grandes caisses. Ici, on essaie de chouchouter au mieux nos assurés ; on ne veut pas qu’ils se sentent comme un simple numéro. Le traitement rapide des demandes et des factures représentent un vrai avantage de notre caisse. Le contact au guichet est également très apprécié de nos clients.
  3. Je souhaite qu’elle vive de belles années, que nos assurés continuent de nous faire confiance et que ceux qui nous ont quittés reviennent en espérant que les primes et les coûts de la santé se stabilisent, que nous puissions nous moderniser et vivre avec notre temps tout en gardant ce côté villageois et proche de nos assurés grâce à notre guichet et notre 027 ! Enfin, que l’ambiance de notre petite entreprise reste au top !

Jasmine Vernay Tornay :

  1. Je suis responsable de la gestion clientèle dans le département des contrats, c’est-à-dire tout ce qui est en rapport avec le contact client : répondre aux offres et aux demandes des clients, organiser des rendez-vous avec les assurés pour répondre à leurs différentes questions ou pour modifier leurs contrats d’assurances.
  2. C’est une chance et une fierté pour moi de pouvoir travailler au sein de la CMVEO. Cette caisse locale a une grande valeur pour moi de par le fait qu’elle a su conserver son identité.
  3. Le service de proximité bien sûr. Dans un monde en déshumanisation, je dirais que l’on travaille un peu à contre-courant. En effet, chez nous le contact avec le client est très important. Le fait de ne pas avoir d’agents qui vendent des produits pour nous nous permet aussi de conseiller les assurés au plus proche de leurs besoins personnels. De plus, lors de vos appels, vous ne tombez pas sur un répondeur automatique comme dans toutes les autres caisses maladies mais sur Karine, Véronique, Laetitia, Chrystelle, Sophie ou moi-même. Les assurés sont d’ailleurs parfois étonnés de ne pas avoir à attendre lorsqu’ils nous appellent. C’est souvent un point fort qui nous est communiqué. Mais également nos primes. Nous proposons des primes très avantageuses avec le système alternatif Sanatél qui nous permet d’être vraiment concurrentiel. Enfin, nos rabais familiaux. En effet, nous proposons un produit d’assurance complémentaire créer uniquement pour notre caisse maladie soit la GLOBAL CMVEO, qui est très avantageux pour les enfants.
  4. La fidélité de nos assurés bien sûr, qui nous permet de faire perdurer la CMVEO depuis toutes ces nombreuses années. Je lui souhaite également des assurés en bonne santé…

Laetitia Darbellay :

  1. Je suis la dernière arrivée au sein de la CMVEO, j’ai débuté le 1er août 2019 comme gestionnaire sinistres. Cela consiste à évaluer le droit aux prestations de l’assurance obligatoire des soins et des assurances complémentaires. En plus simple, il s’agit de payer les factures transmises à l’assurance-maladie. Certaines sont envoyées par les assurés pour remboursement, et d’autres sont transmises directement par les médecins, hôpitaux, etc. pour un paiement direct.
  2. Je suis fière de travailler avec des collègues et une responsable motivées, qui ont à cœur d’offrir le meilleur service possible à nos assurés. C’est également une chance de pouvoir travailler si proche de mon domicile.
  3. La CMVEO est une petite caisse locale à taille humaine. L’assuré est au centre de nos préoccupations et il peut nous contacter facilement par téléphone ou en passant au guichet.
  4. Je souhaite que les assurés restent fidèles à la caisse afin que nous puissions continuer à offrir un service de qualité à nos assurés depuis Orsières.

Karine Reuse :

  1. Je suis la nouvelle responsable de gestion de la CMVEO depuis le 1 août 2019. J’organise le travail du bureau, je gère le contentieux, les arrangements de paiements, je conseille les assurés au niveau des subsides, je supervise toutes les tâches…
  2. J’ai une relation spéciale avec cette caisse-maladie. J’ai grandi avec elle. Mes parents ont longtemps travaillé pour cette assurance et j’ai connu le temps ou les bureaux étaient dans notre appartement. Je me souviens de l’installation du premier ordinateur de la commune dans notre galetas, des feuilles d’assurance bleues et jaunes à CHF 2.00 que les assurés venaient chercher avant d’aller chez le médecin ou à la pharmacie. J’aidais aussi quelque fois maman à mettre sous pli les cotisations. Tout se faisait manuellement. De pouvoir travailler dans cette entreprise, c’est une belle opportunité professionnelle à presque 50 ans… mais avant tout une immense fierté.
  3. Sans aucune hésitation, le service de proximité. Nos assurés peuvent profiter des compétences de toutes les collaboratrices. Que ce soit au service des prestations ou aux contrats, les employées sont toujours disponibles. De plus au niveau du contentieux, nous évitons au maximum de mettre nos assurés aux poursuites. Avant cette dernière alternative, nous prenons contact par téléphone ou par courrier avec les familles ou les particuliers en difficulté afin de trouver des solutions.
    4.Je lui souhaite de continuer à faire son chemin au milieu des grandes assurances tout en gardant ses valeurs. Après les années difficiles, que cette bonne situation financière et nos bonnes primes perdurent. Et surtout j’espère que la team féminine de la CMVEO sera encore présente dans les prochaines années dans une bonne ambiance de travail.

Véronique Maillard :

  1. Je travaille au service des prestations. Mon activité principale consiste à contrôler et traiter les factures.
  2. Je suis contente de travailler pour cette caisse maladie car on est une petite équipe et l’ambiance est très bonne. C’est une caisse dynamique. Avec mes collègues, nous faisons au mieux pour répondre à toutes les demandes de nos assurés.
  3. La CMVEO est une caisse maladie de proximité. Son point fort est son service à la clientèle. Les factures sont traitées dans un délai très court et nous répondons volontiers à toute les questions téléphoniques. Les primes proposées devraient inciter les jeunes adultes à adhérer à la caisse et à nous faire confiance.
  4. Pour les années à venir, j’espère qu’elle pourra toujours être concurrentielle face aux grandes assurances et surtout que ses assurés soient satisfaits du travail fourni et lui restent fidèles.

Sophie Darbellay :

  1. Je suis la responsable du Sociétariat. Je m’occupe principalement de la saisie des contrats (modifications, adhésions,…). Je gère également le site internet.
  2. J’aime travailler à la CMVEO car c’est une petite entreprise de la région. L’ambiance de travail est super. Le travail est varié et très intéressant. Je suis fière de travailler pour une caisse qui se soucie de ses assurés et qui fera tout son possible pour les satisfaire.
  3. Nous offrons un service de qualité à nos assurés. Les factures sont traitées rapidement. Au téléphone, ils savent à qui ils parlent et au guichet, ils sont accueillis par un sourire. On offre un côté beaucoup plus humain que la plupart des autres caisses.
  4. Je souhaite à la CMVEO de continuer ainsi encore de nombreuses années, de garder ce côté de proximité, cette ambiance de travail. De montrer qu’une petite caisse comme la nôtre peut rivaliser avec les grosses caisses, grâce à un service efficace et sympathique.

Propos recueillis par Romy Moret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *